Comment choisir son poele a bois?

En chauffage principal ou en chauffage à point, le poêle à bois traditionnel reste un bon moyen de chauffer les pièces d'habitation. Pour sélectionner le modèle qui conviendra le mieux à vos besoins, apprenez à connaître les critères qui les caractérisent.

 

Chauffage principal ou chauffage d'appoint

Pour un chauffage principal, les poêles à bois se déclinent sous plusieurs versions. La plus moderne correspond aux poêles à granulés. Leur succès sur le marché révèle d’indéniables qualités en matière de confort d’utilisation, d’autonomie, de régulation thermique, de programmation ou d’automatisation de l’alimentation.

Si vous optez pour un poêle à bûches, ciblez plutôt les modèles de poêle de masse. Ces poêles à inertie, ou poêles à accumulation, ont la propriété de stocker puis de restituer la chaleur dans le temps. Cette capacité provient des matériaux qui les composent : roche volcanique, fonte, faïence, brique réfractaire. Néanmoins, ces modèles lourds et massifs sont généralement choisis lors de travaux importants de construction ou de réhabilitation. En effet, leur rendement dépend de la place occupée. Il est essentiel qu’ils siègent au centre du logement, afin que leur rayonnement soit plus efficace.

Pour un chauffage d’appoint, c’est-à-dire un mode de chauffage complétant le principal, les poêles à bûches sont plus appropriés. S’ils ont de réelles difficultés à chauffer toute l’habitation, ils peuvent parfaitement venir en complément dans une pièce de vie qui en aurait la nécessité. Veillez toutefois à observer les critères de puissance et de rendement pour vous assurer du bon résultat.

Selection d’un poele a bois : criteres et conseils

Sachez que plus le rendement maximal de l’appareil est élevé, plus la consommation de l’appareil est faible. Référez-vous au label Flamme Verte qui indique que les modèles ont un rendement minimal de 70 %. Á partir de 85 %, on estime que le rendement est excellent. Ce dernier n’atteindra jamais 100 %, la combustion n’étant jamais totale. Toutefois, leur autonomie reste modeste, fixée à quelques heures. De plus, la chaleur reste confinée à la pièce dans laquelle il se situe.

Puis-je jouer sur le niveau de puissance ? Attention, la puissance ne signifie pas que la chaleur sera mieux diffusée aux pièces mitoyennes. Il est recommandé de se référer au volume de la pièce, non du logement. Un poêle à bois génère un différentiel de températures entre les pièces, qu’il faut réduire, sous peine d’inconfort. Il est absurde d’avoir 28 °C dans la pièce chauffée, et 17 °C dans celle d’à-côté !

Autre conseil à suivre : n’obstruez par les arrivées d’air, mais veillez surtout à ce que la circulation de l’air soit optimale. Pour obtenir un rendement correct, le poêle à bois doit tourner à plein régime. Autrement, le rendement baisse, la consommation et l’encrassement s’élèvent, générant plus de pollutions. Notez d’ailleurs que les indications de rendement coïncident au fonctionnement à pleine puissance.

 

Quels types de modeles de poele a bois choisir ?

Si vous visez l’obtention du crédit d’impôt, délaissez les poêles à bois traditionnels qui n’obtiennent pas le label Flamme Verte. Dans leur conception, ces modèles ne sont pas équipés d’arrivée secondaire. Or, elle est indispensable à l’évacuation des gaz résiduels de combustion. Pour les brûler durant la postcombustion, il faut une seule prise d’air, répartie sur deux entrées distinctes.

Mieux vaut choisir un poêle à bois turbo, qui intègre une seule chambre de combustion. La seconde entrée d’air se situe à mi-hauteur. Ces modèles ont l’avantage d’augmenter rapidement la température. Grâce au ventilateur, la chaleur est facilement diffusée dans la pièce de vie.

Autre option intéressante : le poêle à double combustion. Cet appareil contient deux chambres de combustion séparées. La chambre dite de postcombustion se trouve à l’arrière du foyer. Cet agencement permet d’améliorer le rendement par rapport au poêle à bois turbo, car le dispositif se positionne plus en hauteur.

Enfin, veuillez ne pas faire d’amalgame entre les arrivées d’air. Celle nommée « vitre propre » sert à nettoyer la vitre, l’évitant de noircir. Elle n’assure en rien la postcombustion des gaz imbrûlés !

poele-bois-schema

 

A ne pas oublier!

N’oubliez pas que pour l’installation d’un poêle à bois, vous pouvez bénéficier d’aides financières via différents dispositifs, comme le crédit d’impôt pour la transition énergétique, l’éco prêt à taux zéro, ou encore, la Prime énergie !


Articles par categories de chauffage
Chauffage promotionnel

archives

Voir plus d'archives