Le guide du chauffe-eau solaire

Vous avez l’intention de faire bâtir votre résidence principale dans les mois à venir ? Avez-vous réfléchi au mode de chauffage de vos eaux sanitaires ? Sachez qu’au niveau économique et écologique, le chauffe-eau solaire est la solution la plus appropriée. Non seulement, cet appareillage apporte un réel confort de vie dans votre logement, mais il est également compatible avec les recommandations réglementaires de la RT 2012 ! Avec notre guide, faisons un retour sur le détail des avantages du chauffe-eau solaire, les différents modèles disponibles sur le marché, et sur les coûts d’installation.

 

Produire son eau chaude sanitaire via l'energie solaire : que d'atouts !

Si l’intégration de l’énergie solaire dans la chaine de production d’eau chaude sanitaire est fortement plébiscitée par les Français, c’est que cette source d’énergie renouvelable possède d’indéniables avantages.

Le chauffe-eau solaire couvre jusqu’à 70 % de vos besoins annuels en eau chaude sanitaire. Ce confort thermique maximal est-il mis à mal en cas de faibles périodes d’ensoleillement, notamment l’hiver ? Rassurez-vous, inutile de consulter au quotidien les bulletins météo car vous aurez bien de l’eau chaude de façon continue ! Une énergie d’appoint, hydraulique ou électrique, est en effet intégrée au système, et prend le relais pour garantir votre confort.

Est-il vrai que le chauffe-eau solaire individuel est plus onéreux ? C’est l’investissement initial qui est plus couteux qu’un chauffe-eau classique ou thermodynamique. Les économies se concrétisent dans la durée, faisant de votre chauffe-eau solaire un investissement rentable. Notez que l’énergie solaire est 100 % gratuite. De plus, en comparant avec une solution électrique, le gain sur votre facture énergétique atteint jusque 70 %.

Autre avantage du chauffe-eau solaire : son empreinte écologique qui est nulle ! Ne rejetant aucun polluant, il s’avère respectueux de l’environnement, donc respectueux des générations futures, d’autant que l’énergie solaire est une source parfaitement renouvelable et inépuisable.

Un dernier élément est à mettre au crédit du chauffe-eau solaire : sa plus-value pour votre habitation. Ce type d’installation la valorise clairement, ce qui permet à la revente d’avoir de bons arguments pour espérer un prix plus élevé. L’investissement est donc doublement rentabilisé !

chauffe-eau-solaire-principe

 

Quels sont les modeles de chauffe-eau solaire ?

Actuellement, sur le marché, on dénombre quatre types de solutions basées sur l’énergie solaire :

- le chauffe-eau solaire individuel intégrant un appoint électrique. Comme expliqué précédemment, l’énergie d’appoint sert à fournir de l’eau chaude sanitaire en cas de besoin. Cette solution propose l’énergie électrique classique pour mettre l’eau à la température souhaitée ;

- le chauffe-eau solaire individuel intégrant un appoint hydraulique. Ce modèle est relié à une chaudière par le bais d’un serpentin, l’appoint hydraulique s’activant si besoin en réchauffant l’eau dans la partie supérieure de votre ballon ;

- la combinaison entre un ballon d’eau chaude solaire monovalent et d’une chaudière murale gaz à condensation. Cette formule solaire optimise les économies d’énergie, en fonction des besoins ponctuels. Par exemple, l’eau du ballon ne sera pas réchauffée dans sa totalité pour prendre une simple douche ;

- la colonne solaire est la solution la plus complète, véritable deux-en-un, qui permet de chauffer aussi bien votre eau chaude sanitaire que votre habitation. Le mode de chauffage d’appoint est une chaudière à gaz, qui a également pour fonction de chauffer le logement. Le gros avantage est sans conteste le gain de place obtenu, ainsi que la rapidité pour établir les raccordements.

 

Prix et aides a l'installation d'un chauffe-eau solaire

Puis-je solliciter des aides financières si les travaux d’installation du chauffe-eau concernent un logement neuf ? Non aucune, puisque dans un logement neuf, le système doit être directement intégré par le vendeur ou le constructeur. Toutefois, vous êtes assuré d’atteindre les objectifs obligatoires, fixés par la réglementation thermique 2012. Dans le neuf, un chauffe-eau électrique n’est ainsi plus envisageable.

Comptez entre 6 000 et 8 000 euros l’installation d’un chauffe-eau solaire, comprenant la pose des capteurs solaires sur le toit et leur raccordement. La durée des travaux est en moyenne de deux jours pour l’ensemble : panneaux solaires + chauffe-eau solaire.

A l’inverse, les projets de rénovation peuvent donner accès au crédit d’impôt, à condition que le logement soit votre résidence principale, que vous soyez propriétaire ou bailleur, et que les capteurs solaires répondent aux certifications CSTBat et Solar Keymark. Mentionnées sur la facture, les normes NF EN 12975 ou NF EN 12976 permettent également d’en bénéficier. Sachez que le montant de crédit d’impôt peut atteindre jusque 30 % des dépenses liées à son installation.

Autre nouveauté : la réduction du taux de TVA à 5,5 %, même s’il faut bien veiller à ce l’entreprise qui fournit le matériel soit la même qui l’installe. Dans ce cadre, les habitations doivent être obligatoirement construites depuis plus de deux années.

Si votre logement est vieux de plus de 15 ans, l’Agence nationale d’amélioration de l’habitat (ANAH) peut subventionner une partie des travaux, l’aide étant calculée en fonction notamment de vos ressources et de la localisation géographique de votre habitation. De même, certaines aides régionales ou locales peuvent être accordées. Il ne faut pas hésiter à vous renseigner auprès des services administratifs compétents !

Enfin, si vous travaillez avec des installateurs QualiSol, qui portent le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), vous pourrez accéder à l’éco-prêt à taux 0 %, sous conditions (logements bâtis avant le 1er janvier 1990, résidence principale). Ces professionnels ont également une fonction de conseils. Pensez à les interroger au sujet du dimensionnement adapté de votre ballon, sur sa capacité, ou encore, sur le nombre et sur le rendement des capteurs solaires.

La durée de vie d’un chauffe-eau solaire est évaluée à une quinzaine d’années. Afin de prolonger au maximum cette durée, songez à l’entretenir régulièrement chaque année. Notez qu’un chauffe-eau solaire entretenu a un meilleur rendement, ce qui sera automatiquement bénéfique pour votre facture. Pressions, systèmes de régulations, lien entre les capteurs solaires et votre ballon : veillez à ce que tout fonctionne pour faire de cet investissement une réussite pour votre portefeuille comme pour votre confort de vie !

 

Articles par categories de chauffage
Chauffage promotionnel

archives

Voir plus d'archives